Diffusée dans le Big Ida Discovery Show sur Ida Radio sans Pub, voici Justine :

Chères auditrices, chers auditeurs,

Justine : “quelques morceaux profonds de moi.”

C’est avec un immense plaisir que je vous livre quelques chansons, quelques morceaux profonds de moi.

J’ai débuté ma longue histoire d’amour avec la musique en prenant des cours de percussions pendant onze ans, couplés de cours de piano et solfège.

Après un arrêt très court, je me suis remise au piano seule, pour entraîner mon oreille et accroître ma vélocité. Depuis maintenant dix ans, il est devenu mon instrument de prédilection.

Je compose depuis deux ans, seule avec mes claviers, mon micro et mon logiciel.

Il m’a fallu du temps pour commencer. Mes sentiments n’étaient pas mûrs, je ne savais pas quoi raconter, je ne trouvais pas de mélodies.

Alors j’ai dû me nourrir, écouter, m’écouter aussi. Changer, grandir, approfondir, chercher. Et beaucoup travailler pour trouver ma voix, ma voie, mon identité.

L’envie grandissante, un jour j’ai été prête. Et à la demande d’une amie qui cherchait des musiques pour son court-métrage, je me suis lancée. Et ne me suis jamais arrêtée ! J’ai réalisé que j’avais plein de choses à dire, à explorer. Et j’en aurai toujours.

Ce premier album (encore en construction) qui comporte quatorze chansons jusque-là, est mélancolique. Par lui, je règle mes comptes avec ce que j’ai tu pendant longtemps, mais ça ne veut pas dire que je ne parle que de choses sombres et mauvaises !

Justine : “je vois le monde à travers mon prisme”

Je ne me rappelle pas qui a dit “La mélancolie, ça n’est pas être déprimé. C’est regarder le monde tel qu’il est”.
Je ne suis pas triste, je vois le monde à travers mon prisme. Et je compose et chante. C’est la seule chose qui fait fondre toutes mes barrières.

J’écris sur le monde à l’intérieur et autour de moi, sur des émotions brèves ou éternelles, sur des gens dont je croise la route, ceux qui restent, ceux que je ne connais pas…

Ma langue d’expression majeure est l’anglais, mais deux chansons en français sont nées récemment.
Le choix a été difficile, mais j’ai sélectionné une de chaque langue pour, je l’espère, vous donner envie de poursuivre. Le lien vers mon SoundCloud est à votre disposition.

Très influencée par les artistes nordiques notamment (Agnes Obel, Susanne Sundfør, Aurora, Ane Brun, Eivør, Oh Land…), et français (Barbara, Marion Rouxin, Edith Piaf, MC Solaar…) je vous emmène dans mon univers.

J’aime les voix, j’aime les choeurs multiples qui se mêlent aux nombreux claviers et percussions éparses.

En espérant vous donner ce que vous cherchez, je vous présente ‘An Introduction’.

Justine

 

Vous pourrez entendre Justine dans le Big ida Discovery Show

passer sa musique à la radio