Semaine spéciale Morrissey : le meilleur du Moz sur idaRadio.fr

Radio Morrissey

Du 4 au 11 Septembre, idaRadio consacre son antenne à Steven Patrick Morrissey. La radio est déjà âgée d’un an, mais ne nous cachons pas, Morrissey fait partie des influences les plus marquantes de notre équipe de programmation.

Du 4 au 11 Septembre :

Découvrez ou retrouvez des perles de Morrissey en solo ou avec les mythiques Smiths, en rotation lourde sur idaRadio.fr, 24h sur 24.

Mardi à 22h : Une émission spéciale pleines d’envolées merveilleuses et d’ambiances hors du temps.

Rediffusion vendredi à 22h.

There’s a soft voice singing in your head. Who can this be? I do believe it’s me.

Comme tous les génies…

Comme tous les génies, Morrissey est un être de paradoxes, de contradictions ; sujet aux interprétations. Il aurait pu se contenter d’être un des plus importants songwriters de l’histoire du rock. Il aurait pu se contenter d’incarner, accompagné de Johnny Marr, la renaissance pop et sombre de l’excellence musicale britannique. Il aurait pu se contenter de laisser le romantisme des chansons des Smiths conquérir le coeur des jeunes et des mélomanes. IL aurait pu se contenter d’écraser la pop de sa culture littéraire et de son ironie.

Mais Morrissey ne se contente de rien. Il est une force qui va. Une force ravageuse. Pour l’artiste : rien n’est suffisant. Le Smiths n’y auront survecu que quelques mois : trente ans plus tard, il refuse encore une réunion copieusement rémunérée. Il se fâche avec tous ses collaborateurs, ses producteurs, ses fans. Une force qui va. Une Diva, diront certains, un pur comme il n’en demeure plus aucun, diront d’autres.

I was happy in the haze of a drunken hour, but heaven knows I’m miserable now.

Mais voilà…

Mais voilà, il suffirait au plus sceptique des sceptiques d’écouter du Morrissey dans les moments les plus incandescents de son existence, ou de le voir sur scène. Combien d’artistes associent à ce niveau texte, mélodie, originalité et beauté vocale ? Pratiquement aucun dans l’histoire du Rock.

Good times for a change. See, the luck I’ve had can make a good man turn bad.

Un Honneur, un Devoir

Plus qu’un honneur, c’est un devoir pour idaRadio de mettre en valeur l’oeuvre stupéfiante et les traits de génies, toutes périodes confondues, du MOZ comme on l’appelle à Manchester et dans le monde entier où ses adeptes ne cessent de croître et de lui vouer un culte malgré ses déclarations intempestives, ses provocations constantes… bref son désamour de l’époque.

Ecouter du Morrissey, c’est manger dans un restaurant étoilé. idaRadio.fr vous invite à sa table, ni par Honneur, ni par Devoir, mais parce que nous nous réjouissons, comme vous, de réécouter, à l’envi, ces tragédies enthousiasmantes et existentialistes.

If you’re so funny, then why are you on your own tonight?

%d blogueurs aiment cette page :