Radio enfant : interview

Radio enfant : interview

Radio : la parole aux enfants

Nous avons rencontré un enfant à fin de lui demander ses impressions et ses souhaits sur le monde de la radio.

Bonjour petit garçon, comment t’appelles-tu ?

je m’appelle François

Et quel âge as-tu, François ?

J’ai huit ans et demi.

Quel est pour toi le sens du mot radio ?

C’est un truc sur lequel on peut entendre de la musique et des histoires. Et même des histoires drôles.

Qu’elle serait pour toi François, la radio idéale ?

Pour moi, une radio géniale n’aurait pas de pub et on entendrait des blagues, des histoires drôles, des histoires de meurtres et de mystères. Il y a aussi des émissions où on parle de robots, de trous noirs, et de Star Wars.

Et que raconteraient ces émissions qui parlent Star Wars, François ?

Ces émissions en parlerai de de choses qui sont cachés dans Star Wars, de secret sur la vie des personnages, parlerai de la grande coursesur la planète Tatooine.

Serais-tu intéressé par une radio qui, en plus de toutes ces histoires, joue des morceaux de musique ?

Oui, j’aime beaucoup la musique.

Et quel type de musique aimerais tu entendre à la radio ?

Du rock, du du rock métal, très fort, qui casse les oreilles. Durant comme Slayer ou ACDC. J’aime aussi le rap, et le hip-hop, mais je ne connais pas de nom de groupe de rap.
J’aime aussi les histoires drôles qui parlent de concombres de raviolis et de lapins qui font des pets.

Et tes parents, est-ce qu’ils écoutent la radio ?

Oui, ma mère écoute chérie FM. Du matin jusqu’au soir. Je-vous que ça me casse un tout petit peu les oreilles. J’en ai un peu marre de ces chansons de Claude François, et de ses chansons de François Valéry ou pire de Frédéric François. Moi ce que j’aime c’est le rock avec des grosses guitares même s’ils sont pas très bien accordé, du moment que ça fait du bruit que c’est plein d’énergie que le batteur tape comme un fou sur ses tambourins je suis très content. D’ailleurs, quand ma mère écoute la radio chérie FM ou Chante France, je cours me réfugier dans ma chambre et je fais moi-même un maximum de bruit pour me protéger des pour le mot dégoûtant de Claude François. Mon père, il écoute RMC, que des débats sur le foot. Moi, le foot, je préfère jouer que d’entendre des personnes âgées en parler de façon très énervée. .

Par Henry Kohl